MASCARADES!
 

SOLO DE CLOWN ÉCRIT POUR LES ADULTES 

JEU ET ÉCRITURE: Justine Eeckman 

REGARDS COMPLICES ET RENCONTRES INSPIRANTES: Joël Roth, Marjorie Neau, Maëlle Perroto, Fanny Bérard, Eric Blouet, et beaucoup de Voyageurs sur le chemin du Clown! 

GENRE: Clown polymorphe avec un brin de philo, de connerie et de de sensibierie.

TECHNIQUE: Se joue dans la rue, dans un jardin, dans une cour, sous yourte, sous chapiteau, chez l'habitant, en festival, dans les cafés associatif. Tous les lieux qui souhaitent accueillir une Clownédienne qui aime rire, les rencontres, les alternatives, les échanges, la dérision, la convivialité, les relations spontanées et réenchanter le monde! 

 

Synopsis

Pompom attend son public pour commencer son Show, mais petit à petit son chateau et ses remparts vont s'écrouler.

  Quand ça ne veut plus. Quand ça craque, quand ça explose! Elle va devoir improviser avec ses émotions du présent. C'est un virage, c'est une remise en question. Elle va nous embarquer dans sa quête à la recherche du palpitant et de l'exaltant. Avec son énergie débordante, Pompom, va nous faire voyager dans son manège intérieur, tourbillonnant dans un grand huit d'émotions à la frontière de la folie et de la lucidité. A travers son regard à la fois naïf, provocant, décalé et troublant, Pompom va se poser tout un tas de questions existentielles sur le monde qui l'entoure. Comment va-t-elle se déjouer de ses illusions qui l'emprisonnent?

Ce spectacle abordé avec le prisme de l'humour ( un poil satirique, à la limite de la carricature) et de la dérision vient questionner nos excés, nos ambitions, nos dèpendances, nos débordements face à nos plus grosses peurs, celle de ne pas être reconnu, celle de ne pas être aimé, celle d'échouer, celle de mourir, celle de se confronter au vide, celle de ne pas pouvoir sauver l'humanité...

Tout cela vient mettre en relief nos différents masques, nos empéchements, nos fuites, nos fantasmes sur ce que nous croyons être, et comment cela influence notre vision du monde et les liens que nous tissons avec les autres.

Comment valoriser l'être plutôt que l'avoir?

Comment s'alléger du superflu?

Comment se détacher du regard de l'autre, sans pourtant se perdre dans l'individualité?

Comment ne pas se perdre dans nos croyances?

Comment jouer avec ses paradoxes?

Comment se raccrocher à l'essentiel?

Comment se sentir uni et relié avec l'autre dans nos quêtes de sens?